A l’instar de l’ensemble des français, vous vous inquiétez de votre âge de départ à la retraite et du montant des pensions que vous allez percevoir. Aussi, le financement de votre retraite devient une priorité.

Vous détenez sûrement déjà un ou plusieurs produits d’épargne retraite. Vous souhaitez obtenir des informations sur le fonctionnement de ces produits ? Nous avons synthétisé pour vous les dispositifs actuels d’épargne retraite et ceux nouvellement créés par la loi PACTE.

Les dispositifs actuels

L’articulation de ces dispositifs s’avère complexe. Aussi, dans l’objectif d’une simplification et d’une harmonisation des produits, la loi PACTE crée un nouveau produit d’épargne retraite, le PER, destiné à remplacer les produits actuellement commercialisés.

Le nouveau dispositif

Ce qui change avec le PER :

Le PER est le fruit de l’harmonisation des règles en vigueur des produits actuels. Avec le nouveau PER :

  • Vous pourrez déduire de votre impôt sur le revenu les versements volontaires effectués sur votre PER, dans la limite des plafonds existants (cf tableau).
  • Vous pourrez opter pour une sortie en capital de votre épargne. La sortie en capital était à l’origine possible dans le cadre du PERCO et du PERP dans une certaine limite. Elle sera désormais accessible pour tous les compartiments du PER, à hauteur des versements volontaires. La sortie continuera de se réaliser en rente viagère pour les versements obligatoires.
  • Vous pourrez débloquer les sommes épargnées avant votre retraite dans 6 cas identiques pour l’ensemble des compartiments du PER (cf tableau), notamment en cas d’acquisition de votre résidence principale.

L’innovation de de produit réside dans sa transférabilité. Vous pourrez transférer les capitaux de vos contrats actuels vers le PER sans modification des conditions de rachat ou de liquidation. Ce transfert s’effectuera gratuitement à partir de la 5ème année de détention de votre ancien produit.

La souscription facilitée de votre PER :

Afin de faciliter la souscription de ces nouveaux produits, le transfert d’un contrat d’assurance-vie de plus de 8 ans vers un PER (par le biais du rachat) bénéficie d’un abattement complémentaire de 4600€ (célibataire) ou 9200€ (couple). Vous pourrez donc bénéficier d’un abattement total de 9200€ pour un célibataire ou 18 400€ pour un couple marié.

Pour cela, le rachat doit être réalisé plus de 5 ans avant le départ à la retraite et être reversé sur le PER avant le 31/12 de l’année du rachat.

La gestion de votre PER :

Vous pourrez souscrire votre PER auprès de plusieurs organismes et disposerez d’un choix varié de supports d’investissement. Notre équipe peut vous aider à sélectionner ces supports en tenant compte de votre profil risque et de votre horizon de placement et à assurer le suivi de votre contrat.

Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif du PER et de ses différents compartiments.

(*) Imposition en fonction de l’âge = régime des rentes viagères à titre onéreux. Imposition à l’IR d’un montant déterminé en fonction de l’âge au jour de l’entrée en jouissance de la rente :

  • 70% si moins de 50 ans
  • 50% si entre 50 et 59 ans
  • 40% si entre 60 et 69 ans
  • 30% si plus de 70 ans

Nous nous tenons à votre disposition pour tout complément d’information sur ces nouveaux produits.

Retrouvez ICI notre article en version pdf.

Réagissez